Archives par mot-clef : diversité

AUX VALEURS DE LA REPUBLIQUE, L’AFFRONT NATIONAL NE NOUS MENERA NULLE PART

                                                                              

 

En écoutant l’intervention de Marine le PEN sur TF1 le jeudi 15 Septembre 2011 j’ai été profondément choqué par ses propos. Il est important de rappeler l’origine du Front National construit en 1972 par  Jean Marie le PEN. Cette organisation politique est la suite historique de la droite collaborationniste active qui a participé et soutenu le régime de Vichy.

 

Combattons l’amnésie de Marine le Pen en rappelant que certains membres fondateurs du FN comme Pierre Bousquet sont originaires du Franquisme et ont été d’éminents responsables SS. N’oublions pas aussi que dès que la République a accordé au Maréchal Pétain les pleins pouvoirs, celui-ci ne les a jamais rendus. Je l’affirme, oui Marine le Pen est un danger pour la démocratie, pour la République, pour nos valeurs, car elle cherche à banaliser son discours pour séduire les électeurs. (suite…)

Publié dans ACCUEIL, Hors Champs, Mes publications | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur AUX VALEURS DE LA REPUBLIQUE, L’AFFRONT NATIONAL NE NOUS MENERA NULLE PART

Biographie dans l’hebdo des socialistes

« Les socialistes unis pour la diversitéL’hebdo des socialistes n°462 »Vous avez dit diversité ?
Akli Mellouli le souligne d’emblée, il a du mal avec le mot « diversité ».

Pour cet élu de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), tête de liste aux prochaines élections municipales, ça ne veut pas dire grand chose : « Nous sommes tous divers, par essence, donc vous parlez des talents de la diversité ou de la diversité des talents ? »

Si Akli refuse cette appellation de candidat « issu de… », c’est assurément parce qu’il milite depuis vingt ans et se présente dans la ville où il est arrivé avec ses parents plus de quarante ans auparavant.

Né en Algérie en 1959, Akli Mellouli quitte avec toute sa famille ce pays cinq ans plus tard, pour rejoindre son père conducteur d’engins dans le 94. Son enfance est plutôt banale, celle d’un enfant puis d’un adolescent plus intéressé par les blousons noirs que par les bancs de l’école. Il entame à 18 ans un BTS de technicien de maintenance, qu’il ne terminera pas. Pour éviter les foudres paternelles, Akli part faire son service militaire, non loin d’Alger. « J’ai découvert une autre planète, en me retrouvant dans un milieu très politisé où tout le monde lisait les journaux français. »

À son retour, Akli a 21 ans, nous sommes en mai 1981 : « On se sentait bien. » Le jeune trublion a mûri et doit trouver un emploi. On lui propose d’animer une colonie de vacances « avec des gamins emmerdants », ce sera le déclic. Un an plus tard, il anime la MJC de Bonneuil, puis poursuit sa carrière d’éducateur à Créteil. Son engagement n’est alors pas uniquement social puisqu’il devient coordinateur d’Equal, un projet européen contre les discriminations au travail, piloté par la CFDT.

Aujourd’hui, Akli Mellouli n’hésite pas à imposer son style : « Mes origines, c’est ce qui me caractérise, pas ce qui me définit. » De son expérience des jeunes, dans des coins sensibles, il tire une vision déterminée de la politique que la France devrait mener avec ses immigrés : « Je voudrais ne plus entendre parler d’intégration, c’est un mot galvaudé, une sémantique stigmatisante. »

Élu depuis 2001, Akli n’est pas pour « une société où l’on mettrait tel ou tel en avant, à promouvoir en fonction de… mais bien de faire tout pour construire un espace où personne n’est laissé à la traîne ».

Ariane Vincent

Publié dans ACCUEIL, biographie | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Biographie dans l’hebdo des socialistes

Il n’y a pas de vote musulman, mais des musulmans qui votent pour des valeurs, et chacun en fonction de ses références

Il n’y a pas de vote musulman, mais des musulmans qui votent pour des valeurs, et chacun en fonction de ses références

13/03/2011 par Akli Mellouli

SOURCE AFP

Les musulmans, appelés jeudi à quitter l’UMP pour protester contre le débat sur la laïcité et l’islam, ne forment pas un « bloc électoral » uni même s’ils ont été, pour certains d’entre eux, séduits par Nicolas Sarkozy en 2007, selon des experts. Les électeurs musulmans « se distribuent sur l’ensemble de l’échiquier politique », de l’extrême droite à l’extrême gauche, selon la sociologue Nacira Guenifi qui parle de « convergence des comportements électoraux » avec ceux de l’ensemble des Français.

Leur vote est « très dispersé » et « n’exprime pas l’appartenance religieuse », confirme le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui, selon lequel l’émergence d’une classe moyenne « a pu favoriser un certain vote à droite », même si aucune étude sur un vote communautaire n’a jamais été réalisée. (suite…)

Publié dans ACCUEIL, Dans la presse, Hors Champs | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Il n’y a pas de vote musulman, mais des musulmans qui votent pour des valeurs, et chacun en fonction de ses références

Edouard Glissant : chantre éloquent de la diversité nous quitte

Edouard Glissant : chantre éloquent de la diversité nous quitte

 

C’est avec tristesse que j’ai appris la disparition de ce grand écrivain qu’était Edouard Glissant.

Poète, romancier, essayiste, auteur dramatique et penseur de la « créolisation », il a toujours manifesté sa révolte contre les racismes de toutes sortes. Pour lui, l’esclavagisme était une tâche indélébile des relations entre la France et l’Afrique et tout l’outre-mer.

Ses qualité littéraires traduisaient parfaitement sa révolte.

Une voix nous a quitté, un grand écrivain restera.

Akli Mellouli

Publié dans ACCUEIL, Hors Champs, Mes publications | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Edouard Glissant : chantre éloquent de la diversité nous quitte
Page 1 sur 3123