D’Utoya à Nice : Même extrémisme

 

IMG_20160722_164206

En ayant une pensée pour les victimes d’Utoya, 77 morts et une cinquantaine d’autres blessés. Il y a 5 ans, ces hommes et femmes tombaient sous la folie meurtrière d’un extrémiste Chrétien de droite répondant au nom d’Anders Breivik.
En ce jour, j’ai aussi une pensée pour toutes ces victimes de la barbarie dans le monde : de la Norvège à la France en passant par l’Iraq….dernièrement à Nice, des civils sont tombés, victime de la haine et de la barbarie aussi.
Pendant que certains soufflent sur les braises de la division et de la haine de l’autre.
Permettez-moi de saluer la dignité des familles des victimes, ces gens simples, ces gens du peuple, le vrai peuple français dans sa diversité, qui n’oublient pas que l’objectif de ces malades, même s’ils essaient de nous faire croire qu’ils le font au nom de dieu et/ou de philosophies militantes, est la division, le rejet et la haine !
N’oublions jamais ce que l’idéologie extrémiste peut faire faire à des hommes ou femmes….apporter la mort et la désolation !
Bravant les évidences, les familles de victimes, détruites par la peine, n’oublient pas l’essentiel pour nos pays et continuent de clamer que l’amour est plus puissant que la haine, que le rire de leur enfant perdu sera toujours plus fort que les appels au meurtre de Daech ou autres excités d’extrême droite.
Leur courage et leur sagesse me donne une leçon de vie.
Ils nous donnent la force de croire encore que cette vie a un sens…si on revient à l’essentiel c’est-à-dire faire sociétédans l’unité nationale, forte de notre diversité sociale, culturelle, ethnique, etc.
Nous devons plus que jamais nous mobiliser pour retrouver le « goût de l’autre  » et faire rempart aux intégristes de tout bord !

Akli Mellouli

Ce contenu a été publié dans ACCUEIL. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.